mercredi 9 mars 2011

Escapade Mentonnaise

Aujourd'hui, ce n'est pas de loisirs créatifs dont je vais vous parler mais de la Fête du Citron.

Alors qu'au début du siècle denier, Menton est encore le 1er producteur de citron du vieux continent, un hôtelier eût l'idée en 1929 d'organiser une exposition de fleurs et d'agrumes dans les jardins de l'hôtel Riviera.Ce fut un réel succès.
La municipalité désireuse de préserver une couleur typiquement locale à l'évènement crée la Fête du Citron en 1934. 
2 ans plus tard, apparaîtra la 1ère exposition d'agrumes et de fleurs dans les jardins Biovès.

Les jardins offrent un voyage dans le temps et rapprochent les continents... Témoignage des splendeurs passées, l'architecture des monuments d'agrumes évoque les chefs-d'œuvre construits par les grandes civilisations.
Démesurés, grandioses ou particulièrement imposants, les vestiges d'oranges et de citrons peuvent atteindre plus de 10 mètres de haut.
De tous temps, la nuit a nourri les légendes, les mythologies et les croyances. Il en est de même pour les jardins de lumière.
Quant aux monuments d'oranges et de citrons, ces derniers scintillent, pétillent et se teintent de couleurs flamboyantes.


Les célébrations et festivités ont rythmé la vie et les cycles de toutes les grandes civilisations. Certaines perdurent encore aujourd'hui...
La procession du fruit d'or se déroule lors de corsos festifs, colorés ponctués par une pluie de confetti qui scintille dans le ciel azur.
Mis en scène dans de superbes et gigantesques chars, Citrus Limonia est salué et idolâtré par les semeurs d'ambiance, fanfares et autres créatures aux charmes de déesses.
A Menton, une autre tradition se perpétue. Les fruits du soleil ont rendez vous avec la lune. Dans la nuit d'hiver, les Mentonnais se réunissent pour célébrer le fruit du soleil.


Les orchidées ont aussi leur jardin...
Dans cette atmosphère tropicale, elles s'ouvrent, rivalisent de couleurs et de formes. Les plus beaux spécimens sont ici représentés : sauvages, hybrides, botaniques, miniatures... c'est un goût d'ailleurs au nom évocateur, une autre invitation au voyage, à l'ombre de la fête.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos messages sont un plaisir à lire.

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cochant sur "m'informer", être assuré d être avisé en cas d une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.