vendredi 3 juin 2011

L'Empire du Milieu

En Novembre 2010, nous avons eu la possibilité de nous inscrire à un voyage en Chine (par l'intermédiaire de l'entreprise de DH).
L’Asie ne m'attire pas particulièrement mais DH tenait absolument à visiter la Chine. Le 18 mai, nous avons donc décollé de Roissy direction Shanghai. Après 12 heures de vol, nous atterrissions à 16h30 (heure locale). Malheureusement, une mauvaise surprise nous attendait à l'arrivée. Nous étions un groupe de 40 personnes, sans accompagnateur, juste 2 touristes responsables des 2 visas. Si le 1er groupe a passé sans aucun souci l'immigration, notre groupe a été retenu 5 heures dans la zone de transit de l'aéroport de Shanghai, pour visa non conforme
Après de maints appels vers la France (le CE de l'entreprise ainsi que l'agence de voyage prestataire), un délégué du Consulat de France est venu nous épauler. Malgré le barrage de la langue, nous avions compris que nous étions inadmissible en Chine et que si le problème n'était pas réglé avant 22h30 (heure locale) nous reprendrions l'avion en partance pour la France.
Nous avons eu très "peur",  le membre du Consulat, prévenu de notre difficulté, n'était pas optimiste. La fin de notre voyage devait se terminer à Pékin d'où nous devions décoller 12 jours plus tard pour la France.  De ce fait, les autorités de Shanghai ne voulaient pas nous laisser entrer sur le territoire sans l'accord des autorités de Pékin. Après de longues tractations et  une heure avant l'heure fatidique, nous avons pu sortir de l'aéroport, mais sans savoir si nous pourrions rentrer en France, sans problème.
Le plus difficile n'a pas été l'attente mais surtout de ne pas savoir ce qui allait se passer. Nous n'avons eu aucune information durant les 3 premières heures, avons été obligé de demander de l'eau, nous ne savions pas où étaient nos bagages et étions surveillés par la police chinoise.  Heureusement, que le délégué du Consulat était présent !!!

Nous avons intégré notre hôtel vers 23 heures (heure locale) et pris notre repas. Contents d'être arrivés à bon port mais plutôt sur les rotules !

Nous avons donc traversé Shanghai de nuit. C'est une ville impressionnante, poumon économique de la Chine. J'avais l'impression de me trouver dans un film ou une série américaine : des buildings immenses, 420 mètres de haut, dans tous les sens où se mêlent bureaux et immeubles d'habitation, constructions modernes et anciennes (du style ère victorienne), des échangeurs routiers avec 6 ponts !!!!

Nous avons passé 2 jours dans cette ville : 6360 kms², 23 millions d'habitants. C'est vraiment une concentration d'immeubles en tous genres, avec des "verrues" accrochées aux murs extérieurs : j'ai nommé les climatiseurs, et le linge sèche aux fenêtres. La ville est couverte d'un voile, non seulement de la brume (puisque c'est un climat subtropical) mais aussi par la pollution.
Nous avons fait une croisière sur le fleuve Huangpu, visiter les jardins du Mandarin Yu, le temple du Bouddha de Jade etc...



Puis nous avons repris l'avion pour Guilin, petite ville de 700.000 habitants !, direction Yangshuo pour une croisière sur la rivière Li où nous avons découvert les "pains de sucre" et le petit village de Fuli ainsi que la visite de la grotte de la Flûte des Roseaux.
Nouvel envol, direction Xian, où nous nous sommes promenés dans le quartier musulman et avons visité la Grande Mosquée. Les chinois sont très tolérants au niveau religion. Il y les bouddhistes, les taoïstes, les catholiques et les musulmans.
Puis une excursion sur le site de l'armée en terre cuite. Impressionnant !!!! L'empereur Qin Shi Huang voulait en finir avec les enterrements vivants et a donc fait réaliser des statues en terre cuite à l'effigie de chacun des membres de son armée. Toutes les têtes sont différentes.


Puis le soir, nous avons pris le train (10 heures pour 560 kms sur des couchettes molles ! comment devaient être les couchettes dures !!!) pour Taiyuan et Pingyao, où nous avons visité le temple Jinci puis nous sous sommes installés dans une auberge. Quel dépaysement !
Nous avons visité la maison du clan Qiao, 300 chambres, qui a servi de décor au film "Epouses et concubines".


Pour ensuite envol pour Pékin, 16 000 kms² et 20 millions d'habitants, capitale historique, promenade sur la Place Tian Anmen, avec le mausolée de Mao, et la Cité interdite. Avons pris le pousse-pousse pour aller déjeuner chez l'habitant (repas succulent), visité le temple du Ciel.


Le dernier jour fut consacré à la Grande Muraille. Mes cuisses s'en souviennent encore ! Les marches sont inégales en hauteur (on peut passer d'une marche de 10 cm à une autre de 30 cm de haut) et l'inclinaison est de 35 à 45°. Ce sont les chèvres, auxquelles on attachait une mèche enflammée à la queue, qui transportaient les pierres. A notre retour sur Pékin, nous avons fait une courte "escale" au nid d'oiseaux (le stade olympique pour les jeux de 2008).


Nous avons assisté à 4 spectacles de grande qualité : acrobatie, son et lumière, danse Tang et Kung Fu (pour ce dernier les photos étaient interdites).


Avant le départ de notre voyage, je savais que j'aurai des difficultés avec la cuisine chinoise. Mon estomac ne supporte pas ce qui pique (poivre, piment, gingembre etc...) et le riz. Malgré tout, j'ai réussi à manger des préparations délicieuses. J'ai fait quelques photos.


Je vous laisse découvrir quelques scènes de rue ! Elles ne rendront sans doute pas ce que nous avons ressenti mais c'est un vrai spectacle ! Le code de la route n'existe pas et chacun conduit à sa guise, double dans la 3ème voie sans se poser de questions, klaxonne pour se frayer un chemin (c'est la raison du plus fort qui l'emporte). Le piéton est roi et utilise largement la route, traverse quand il veut et où il peut, et malgré tout nous n'avons vu aucun accident.
Par contre, il est impossible de se rendre et de visiter la Chine seul, tous les panneaux sont en mandarin.
S' il y a quelque chose que nous devrions copier de la Chine, c'est la propreté des rues, aucun papier ou détritus ne jonche le sol. Lorsqu'on arrive sur le sol français, c'est frappant.


Notre décollage de Pékin s'est fait normalement, aucun souci avec l'immigration.

Vous avez vu une infime partie des quelques 900 photos prises en 9 jours en Chine.

Voilà, je suis enchantée d'avoir fait ce voyage. Ce pays est dépaysant, surprenant et parfois déroutant. Actuellement, la Chine agite mes nuits. Pas dans le mauvais sens, mais je revoie en rêve les fabuleux sites que nous avons visités. Nous avons vu aussi la "misère", des habitations délabrées où vivent encore des familles.

6 commentaires:

  1. Merci de nous faire voyager...quelle aventure, que de souvenirs!! Bises Dominique

    RépondreSupprimer
  2. Super ton reportage , merci à toi de nous faire profiter de ce merveilleux voyage
    Bises Nantaises
    Lydie44

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique reportage, tu nous fais voyager avec ce récit. Je comprend mieux pourquoi tu ne m'avais pas répondu....lol...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Quelles aventures !!!
    Moi aussi je comprends mieux...
    :-)
    Bises à vous deux.

    RépondreSupprimer
  5. On s'y croirait ; ne manque que les odeurs !
    Bises
    Coco

    RépondreSupprimer
  6. merci pour ce reportage qui me rappelle de bons souvenirs : pour Colette et moi c'était en août 1994, avant que la Chine ne devienne "l'usine du monde". J'avais adoré le spectacle Tang à Xian et j'avais acheté la cassette de la musique, je l'écoute encore ! j'avais également appris quelques rudiments de chinois, on se souvient encore de notre conversation avec un balayeur à 6h du matin dans les rues de Guilin...un pays et des gens fascinants !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont un plaisir à lire.

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cochant sur "m'informer", être assuré d être avisé en cas d une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.