samedi 12 novembre 2011

En attendant ....

Et oui, en attendant que je finisse les ouvrages que j'ai actuellement en cours, je me propose de vous emmener dans la région Midi Pyrénées.
Tout d'abord, une visite à la Cité Épiscopale d'Albi qui depuis le 31 Juillet 2010 est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco dans la catégorie des biens culturels.


Sur près de 20 ha, la Cité Épiscopale regroupe quatre quartiers d'origine médiévale, des monuments historiques et des sites majeurs :
- la Cathédrale Sainte Cécile
- le Palais de la Berbie
- la Collégiale Saint Salvi et son Cloître
- le Pont Vieux
- les berges du Tarn

La Cathédrale Sainte Cécile, plus grande cathédrale de briques au monde, est un chef d’œuvre du gothique méridional, architecture originale rigoureuse et austère. Elle accueille un chœur éblouissant et abrite un décor peint sur près de 2 ha qui constitue un chef d’œuvre de la peinture monumentale.
Les fresques de la voûte sont le plus vaste ensemble de peintures italiennes réalisées en France.
Le jubé et la clôture du chœur sont jalonnés de statues prodigieuses et le chœur est ciselé en véritable dentelles de pierre.
Vous pourrez voir les plus grandes orgues classiques de France.


Mais il faut aussi aller se balader dans la vieille ville pour y découvrir de vieilles maisons et hôtels particuliers plus beaux les uns que les autres.


Ce département regorge aussi de vielles bastides.
A Cordes sur Ciel on découvre la richesse intacte d'une cité créé en 1222 avec ses façades sculptées et autres maisons qui sont de véritables musées à ciel ouvert.
Le site de Castelnau de Levis est habité depuis la préhistoire. Les Romains y avaient édifié un port fluvial. Il faut aller voir les vestiges du château du XIIIème siècle, dont une tour semi circulaire, un vertigineux donjon rectangulaire et une salle voutée en berceau.
Créé, elle aussi en 1222, Castelnau de Montmirail présente un ensemble de maisons anciennes et de ruelles serrées autour d'une place centrale.
L'Isle sur Tarn fut un port fluvial lié au commerce florissant du vin et servit de point d'ancrage à la création de cette bastide. Les ruelles sont bordées de maisons à encorbellement encore pourvues de pontets (constructions reliant les maisons de part et d'autre de la rue).
Gaillac, installée sur la rive d'une boucle du Tarn, doit sa renommée à sa production viticole millénaire. Ici, se trouve le site de l'Abbaye Saint Michel avec son abbatiale, son musée, sa maison de la vigne et du vin et son centre œnologique.


Après Albi la rouge, il ne faut pas manquer de rendre une visite à Toulouse, la ville rose. Là aussi, il y a beaucoup à voir.
Le Capitole qui abrite l'hotel de ville organisé  autour de la cour Henri IV ornée de la statue du souverain.
La Basilique Saint Sernin, inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en tant qu'étape majeure sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, la basilique a été construite entre les XIème et XIVème siècle.
Le couvent des Jacobins, ancien couvent des frères prêcheurs (dominicains), date des XIIIème et XIVème siècles. C'est un édifice de brique imposant. L'intérieur de l'église est remarquable par le jeu des couleurs (peinture murales et vitraux) et les voûtes nervurées dont la plus célèbre est connue sous le nom de palmier.
L'hôtel d'Assézat, édifice majeur de la Renaissance à Toulouse, a été érigé entre 1555 et 1557 pour le marchand d'Assézat dont la prospérrité est due au commerce du pastel.
Mais il faut aussi se promener pour voir d'autres édifices et beaux monuments


Peut-être connaissiez-vous cette région, mais aujourd'hui à défaut de broderie, j'espère vous avoir donner l'envie d'aller visiter cette belle région française.

1 commentaire:

  1. Ces belles photos font vraiment envie d'aller voir sur place...un grand merci pour ce voyage !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont un plaisir à lire.

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cochant sur "m'informer", être assuré d être avisé en cas d une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.