mercredi 19 juin 2013

Sebourg

La VIe Biennale Internationale de Dentelle s'est tenue, il y a une dizaine de jours, à Sebourg, charmante commune du Nord.

 J'ai pu m'y rendre et découvrir un univers différent de la broderie.
Mais quel univers, ce fut un vrai plaisir pour les yeux. Que des passionnés !

Qui dit internationale, dit invitée d'honneur. Cette année c'était la Slovaquie. 

Mais bien d'autres pays étaient représentés avec leurs techniques et leurs ouvrages tous plus beaux les uns que les autres.

La Russie, avec Helena Gorbunova et Irina Barash

Le Paraguay dont la robe aux multiples carrés colorés, en dentelle aux fuseaux, m'a impressionné, la Pologne avec Ewa Szpila, l'Autriche avec Emma de Ro et ses adorables enfants en dentelle au fuseau.
J'ai d'ailleurs acheté les jumeaux garçons, ceux qui sont jaunes.

J'ai pu admirer les ouvrages de Sylvie Lezzerio (MOF en broderie blanche) ainsi que les dentelles d’Eva Bedo (Hongrie).

L’Espagne était représenté par le Musée de Arenys de Mar

J'ai aussi craqué pour les marques page de Roselyne Dormignies.
Le trait de crayon est si fin que l'on retrouve toute la légèreté de la dentelle.

Le thème de la Biennale était : Dentelle de lumière.
Les dentellières de Sebourg ont exposé leurs réalisations.
Les ampoules du lustre sont recouvertes de dentelles. Que dire de cette robe, de ces anges, de ces lampes et de ce rideau immense, sinon que les heures de travail ont du être plus que nombreuses.

Sur le même thème, il y avait un concours et certaines dentellières font preuve de beaucoup d'imagination.

L'exposition se déroulait dans différents sites de la commune. Il fallait se promener de salle en salle.

J'ai découvert les Dentellières Mantaises qui exposaient des ouvrages différents. Regardez ce gâteau avec de vrais M&M's et la lanterne éclairée.

La Gavotte des couleurs et ce vitrail tout en dentelle au fuseau.

Je me suis arrêtée sur ce stand où une dame (je suis désolée, j'ai oublié de noter son nom) présentait sa collection privée de coussins, dentelles et coiffes. Impressionnant !

Puis, la broderie sur filet noué de l'Association " l'Arbre aux Fouletots"

Les tableaux en broderie de Lunéville de Manuel Rodriguez

Les dentellières en tenue d'époque en adéquation avec la dentelle réalisée.

J'ai aussi croisé cette visiteuse, vêtue d'un très joli châle, qu'elle a elle-même réalisé : 900 heures de travail. Il est maintenu par un fuseau. Le fil utilisé est un fil de soie de couleur dégradée et teint artisanalement. 

A la fin de la première journée, tous les exposants se sont retrouvés autour d'un repas dans un lieu très agréable.

 Un magicien et une démonstration de danse country ont animé la soirée.

A chaque table, la bouteille qui présentait le menu était tirée au sort. Le lendemain midi, nous nous sommes retrouvés autour d'une pizza pour partager le verre de l'amitié. Espagnoles, Polonaises et Françaises, l'Europe ! mais pour communiquer heureusement que certaines maitrisent, outre leur langue maternelle, le français et l'anglais.Et dans ces cas là, les mains aident aussi beaucoup.

 Un défilé de mode est venu clôturer cette  Biennale. Je vous laisse regarder. Les créatrices ont fait preuve de beaucoup d’imagination et de savoir faire.
Sur chaque vêtement, la dentelle est présente.
Mélange de couleurs

Du noir et du blanc

Du chocolat

Du jean

Du rouge

Rose, jaune, bleu, vert

du blanc et de la couleur

Voilà, le défilé est terminé !

J'espère que vous avez apprécié toutes ces jolies choses. 
Ce que j'ai aimé, c'est la mise en valeur d'une technique ancienne dans des créations modernes.

Merci à Rosanna et à Patrick pour leur gentillesse, leur accueil.
Bravo pour l'organisation.

Rendez-vous dans deux ans pour la VIIe Biennale !


6 commentaires:

  1. Merci de partager avec nous cette biennale avec ce reportage en images ! Quelle diversité dans les réalisations et créations !

    Lala

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau reportage ! on voit que tu as beaucoup apprécié !Merci de nous faire partager ton enthousiasme !

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour ce reportage superbe ! Je pense comme toi, pour la mise en valeur d'une technique ancienne...Ce qui me touche aussi, c'est la transmission d'un certain savoir-faire. Et aussi, que ces jolies réalisations se font finalement un peu partout en Europe, dans le monde. Je trouve cela extraordinaire.
    Je profite de ce commentaire pour te dire un grand MERCI pour ton courrier récent, que j'ai bien reçu. Je suis très touchée. J'irai certainement voir cet été cette dame...Merci <3

    RépondreSupprimer
  4. Une belle mise à l'honneur de la dentelle, ton reportage est exhaustif et très intéressant.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Je travaille à La Voix Du Nord et Sebourg est ma commune. Je voulais savoir si je pouvais prendre votre photo sur le cours de Country de Rosanna Orgiu pour une parution dans le journal? Ses cours de Country reprennent prochainement mais elle n'a pas de photo à me donner.

    Cordialement,
    Mlle Marie VIAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Pourriez-vous me laisser vos coordonnées afin que je puisse vous répondre.
      Vous pouvez me les donner sous forme de commentaires sous cet article. Les commentaires étant modérés, vos coordonnées ne seront pas publiées.
      Cordialement
      Chacha

      Supprimer

Vos messages sont un plaisir à lire.

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cochant sur "m'informer", être assuré d être avisé en cas d une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.